Parc d'activités de la Bloire - Rue François Mansart - 85300 CHALLANS

 
 
 
 

Quelles sont les zones concernées ?

À partir des connaissances géologiques, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a réalisé une cartographie nationale du potentiel radon.

En Pays de la Loire, la plupart des communes sont concernées, excepté à l’ est de la Sarthe et du Maine-et-Loire. La région ne compte cependant aucun département prioritaire au sens de la réglementation.

 D’où vient le radon ? et quelle cartographie ?

Le radon ne se trouve pas de façon uniforme dans les sols, certaines zones sont particulièrement concernées. En effet, la présence de radon et sa concentration plus ou moins élevée dépendent à la fois de la présence de radium dans les roches et de la perméabilité du sol. Ainsi une faible concentration de radon dans un sol très perméable peut entrainer une concentration plus élevée dans les bâtiments qu’une forte concentration de radon dans un sol peu perméable.

La nouvelle réglementation est basée sur une cartographie du risque potentiel radon, fixée par l’arrêté du 27 juin 2018, répartissant les communes entre les trois zones définies à l’article R.1333-29 du code de la santé publique. 

> Zone 1 : zones à potentiel radon faible.

> Zone 2 : zones à potentiel radon faible mais sur lesquelles des facteurs géologiques particuliers peuvent faciliter le transfert du radon vers les bâtiments.

> Zone 3 : zones à potentiel radon significatif.

 

SAT traitement anti-radon

Parc d'activités de la Bloire
Rue François Mansart
85300 CHALLANS
Tél. 02 28 10 61 00
secretariat.sat@hgb.fr

 
Créé et référencé par AURELIS