Parc d'activités de la Bloire - Rue François Mansart - 85300 CHALLANS

 
 
 

Comment Traiter les habitations contre le gaz radon

Depuis le 1er juillet 2018, la nouvelle réglementation sur le contrôle du radon dans les habitations est entrée en vigueur. Le décret 2018-434 modifie certains articles du code de la santé publique dans le domaine de la radioprotection.

Il est donc important de protéger votre bâtiment en phase conception / construction.

L’étanchéité à l’ air des surfaces en contact avec le sol et l’efficacité du système de ventilation mis en œuvre sont des aspects essentiels à prendre en compte pour gérer le risque radon des logements.

 
 
 
 
 

Comment pénètre le radon et quelles sont les risques ?

Le gaz Radon pénètre dans votre habitation de deux manières :

Par convection : la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment génère un «tirage thermique», votre habitation se trouve alors en dépression au niveau du sol vis-à-vis de son environnement extérieur. Cette réaction ou cette différence de pression provoque un mouvement d’air par aspiration et ainsi attire le gaz par différents passages : fissures de dalles, murs, passages de gaines, canalisations ou prises d’air extérieures comme poêle à bois, chaudière fioul ou gaz.

Par diffusion : le radon s’infiltre exclusivement par l’air dans les fissures de dalles, murs, passages de gaines, canalisations ou prises d’air extérieures comme poêle à bois, chaudière fioul ou gaz.

Ce transfert s’explique par la loi Fick, deux volumes d’air avec des concentrations en polluants différentes vont tendre vers une consommation homogène et induire un déplacement de ces polluants. Ainsi en l’ absence de différence de pression entre le volume d’ air intérieur et le sol, le radon peut malgré tout pénétrer dans le bâtiment.

Le radon est un gaz radioactif naturel, le radon est présent partout. Après le tabac, il s’ agit du deuxième facteur du cancer du poumon à l’ échelle nationale. La région des Pays de la Loire est particulièrement touchée, avec un risque moyen à élevé sur une grande partie du territoire. (texte en rouge et + gros)

Menace invisible, le radon contamine l’ air à l’ intérieur des habitations. En France, il serait responsable chaque année de 1 200 à 2 900 décès dus à un cancer du poumon causé par cette pollution. Il s’ agit d’ ailleurs du deuxième facteur de cette maladie après le tabac (5 % à 12 % des décès par cancer du poumon observés en France) et le risque est multiplié par 25 pour les fumeurs.
Issu de la désintégration de l’uranium et du radium contenus dans la croûte terrestre, le radon est un gaz radioactif naturel qui se forme notamment dans les roches volcaniques et granitiques… qui sont nombreuses dans l’ouest de la France avec le Massif armoricain.

 

SAT traitement anti-radon

Parc d'activités de la Bloire
Rue François Mansart
85300 CHALLANS
Tél. 02 28 10 61 00
secretariat.sat@hgb.fr

 
Créé et référencé par AURELIS